Le plaignant présente une demande de réexamen de la décision rendue à l'égard d'une plainte antérieure.

webid-20170011

Le plaignant présente une demande de réexamen de la décision rendue à l'égard d'une plainte antérieure. Le plaignant ne soulève aucune question de conduite. Il allègue que l'arbitre et le juge avaient une relation antérieure qui a causé un biais. Le plaignant est d'avis que la loi a été ignorée et que le juge a utilisé le dictionnaire d'une manière dégradante pour définir un mot dans un jugement écrit. Le désaccord avec la décision d'un juge n'est pas une question de conduite. L'allégation relative au conflit d'intérêts est purement spéculative et n'est pas étayée par des preuves substantielles. Toute préoccupation aurait dû être soulevée en cour ou en appel.

Retour